top of page

L’ADT présente à l'inauguration du nouveau Beille

Etat, Région, Département, Communauté de Communes, Syndicat Mixte…. Les partenaires de ce projet ambitieux et moderne étaient présents lors de l’inauguration officielle du nouveau Beille ce 3 février.

Inauguration en présence de Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège, Alain Naudy, Président de la CCHA, Alain TOMÉO, Président de l'ADT
Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, Christine Téqui, Présidente du Conseil Départemental de l’Ariège, Alain Naudy, Président de la CCHA, Alain TOMÉO, Président de l'ADT - photo : CCHA

Un projet ambitieux et respectueux de l'environnement


La Communauté de Communes de la Haute-Ariège (CCHA) a souhaité conduire un projet exemplaire en termes d’empreinte environnementale, d’innovation et d’adaptation aux usages avec des éléments architecturaux spécifiques à la fois sur le plan esthétique, thermique, acoustique et permettant une maîtrise énergétique importante et ambitieuse.


Le 1er site nordique des Pyrénées a fait peau neuve après un investissement de près de 8,5 M € dont près de 4 ,5 M € de subventions et un chantier de 20 mois à 1800 m d’altitude : nouveau bâtiment d’accueil en station, mais pas que… Qualifiée « Bâtiment Durable d’Occitanie » et « Projet Nowatt », cette réalisation vertueuse devient une construction de haute montagne exemplaire.


Ce nouveau bâtiment permettra une économie de 58 % de consommation énergétique par rapport à l'ancien bâtiment. Il est 28 % plus performant qu'un bâtiment construit avec la réglementation thermique en vigueur.


Avec ces 200 000 visiteurs par an, Beille reste le 1er site nordique des Pyrénées l’hiver, mais aussi confirme sa volonté d’une montagne attractive en toute saison : montagne de pastoralisme l’été, parcours de vtt, passage du GR10 sur le plateau, activités équestre, sorties randonnées, nuits en bivouac, cani rando sur le plateau avec la base Angaka...


Beille et ses nouveaux aménagements représentent un bel outil de travail pour le tourisme dans les Pyrénées ariègeoises et le département de l’Ariège.


Quelques chiffres

  • Fréquentation : 200 000 personnes par an (été/hiver)

  • Forfait moyen (en TTC) : 10,17 €

  • +60 emplois directement liés à la station et 260 emplois indirects en vallée

  • Les investissements profitent à plus de 80% aux entreprises régionales

  • Retombées économiques sur le périmètre immédiat de la station estimées à 6,5 M€ sur le territoire

Mado

110 vues

تعليقات


bottom of page