Du nouveau dans le classement en étoile

Dernière mise à jour : 8 févr.


Le classement en étoile est une démarche nationale répondant aux critères de la grille de classement publié au Journal Officiel. Géré par Atout France – l’agence touristique du pays – ce dispositif prévoit de réviser les critères de classement tous les cinq ans pour coller au plus près des attentes de la clientèle touristique et aux mutations du secteur. Deux catégories d’hébergements sont impactées par l’évolution de la grille de critères : les hôtes et les meublés de tourisme. Et pour la 1ère fois, les auberges de jeunesse ou « hostels » vont pouvoir bénéficier d’un classement !



Hôtels : l’accent est mis sur le développement durable et le numérique


Dans un contexte de sortie de crise sanitaire, la nouvelle grille de classement des établissements hôteliers – qui entrera en vigueur le 1er avril – se veut adaptée aux innovations de l’offre et à la transformation du secteur avec notamment la prise en compte de la digitalisation des services : check-in dématérialisé, accès internet dans toutes les chambres, etc.


Autre élément très important, celui du développement durable. Les critères obligatoires liés à l'écologie ont été multipliés par 4 : gestion des déchets, recyclage, formation du personnel, mais aussi économie d'eau et utilisation de produits locaux dans la restauration.

En dehors de ces deux grands thèmes, le classement des hôtels valorisera l’adaptation de certains établissements aux nouveaux usages liés notamment au travail. Le fait de proposer des espaces de coworking, de réunions et d’aménager les chambres pour faciliter les nouvelles pratiques du télétravail sera récompensé par des points supplémentaires.

Rappelons que si le classement demeure une démarche volontaire, 87% des chambres hôtelières sont actuellement classées en France.

Pour en savoir plus.



Meublés : nouvelle grille au 1er février


Outil d’amélioration de la qualité de l’offre d’hébergement sur les territoires, cette révision attendue répond désormais aux nouvelles attentes des clients en termes de services et d’équipements et favorise davantage l’accessibilité et le développement durable.


La révision des critères de classement des locations saisonnières qui sera applicable pour les visites réalisées à partir du 1er février 2022 vise donc à renforcer la légitimité de ce classement vis-à-vis de la clientèle et de tous les opérateurs susceptibles de le référencer - notamment à l’international >> pour en savoir plus.



BON A SAVOIR : L’Agence de Développement Touristique est un organisme accrédité par le COFRAC pour réaliser des visites et délivrer des décisions de classement pour les meublés de tourisme. Près de 70 visites sont effectuées annuellement par notre évaluatrice, Rachel Wiedenkeller.



Les auberges de jeunesse enfin classées


Grande nouveauté cette année, les hostels auront eux aussi leur propre classement dont les critères seront dévoilés prochainement. L’entrée en vigueur est, elle, fixée au 1er juillet prochain.


Julie

172 vues